Je suis rouge, verte, jaune, noire tomate !

Publié le par gribou

Je tombe du lit le dimanche matin ces derniers temps. Paris est alors silencieuse et vide, partout sauf au marché où les étales se remplissent encore à 7h30. La poésie des choses simples m'importent particulièrement en ce moment. Je réalise combien je suis attachée à mes habitudes : mon quartier, les sourires de mes commerçants, le vieux panier en osier que l'on traine. J'aime les week-ends au calme auprès de mon amoureux, où rien n'est à négocier, tout est facile et évident. La vie est douce.

http://farm4.staticflickr.com/3770/9294028102_ae9317065d_z.jpg

Publié dans Trouvailles

Commenter cet article