Middle-week à Marseille

Publié le par gribou

Il était temps de s'accorder une petite pause parce qu'Alison et moi étions bien fatiguées de ne pas être parties en vacances cet été. Il ne fallait pas plus qu'une proposition de Julie qui exposait chez Lydie pour que nous sautions sur l'occasion. C'est là qu'interviennent Léo et son amoureux, fraîchement installés à Marseille, qui nous ont très gentiment hébergées le temps de trois jours au soleil.

Mercredi, nous avons donc fui le gris parisien tôt le matin. Plus le voyage avançait, plus le soleil s'installait. Un déjeuner aux environs du vieux port, une longue marche le long du béton et de la mer puis quelques détours aux hasards en quête d'un bar, nous ont fait découvrir cette adresse incroyable : la Maison Empereur. Une caverne d'ali-baba chic où acheter de la vaisselle en tôle émaillée, des emportes-pièces et des petits moules, ou tout autre bidule nécessaire en cuisine ou en bricolage.

http://www.waaw.fr/lib_php/download_img.php?fileName=fiche.jpg&dateForm=1301064380&urlFolder=structure/&time=1302253832

La journée avait été longue et nous étions contentes d'apporter une bouteille de champagne à ce morceau de famille que je n'avais pas croisé depuis bien longtemps. Le métro tout orange nous a amenées jusqu'à la maison de la Tante Zépure, disparue il y a quelques temps et qui imposait un cas de conscience à ses deux nièces pour décider de l'avenir de cet endroit plein des souvenirs de leur enfance. De mon côté, je n'en gardais qu'une image très éloignée, remontant semble-t-il à mes 3 ou 4 ans, quand nous avions campé dans le jardin avec ma mère dans une tente sous un pommier qui perdait ses fruits régulièrement, roulant sur la toile jusqu'à rebondir sur le sol.

J'étais heureuse de retrouver ce beau jardin et ma cousine avec son amoureux qui ont finalement décidés de s'installer dans cette maison pour quitter le tumulte parisien et entreprendre de nouveaux projets. Un bon dîner, de longues conversations et le plaisir de partager des anecdotes familiales ont occupé notre soirée puis la journée du lendemain où le barbecue et la sieste ont effacé nos traits tirés de parisiennes surbookées. La prescription de petits-déjeuners en terrasse s'impose pour retrouver le plaisir de l'instant partagé ensemble. Nous étions bien, au soleil à refaire le monde sous la vigne.

http://farm9.staticflickr.com/8325/8081958552_b15256f880_z.jpghttp://farm9.staticflickr.com/8463/8081961732_cba3d3a4c1_z.jpghttp://farm9.staticflickr.com/8051/8081957082_a5c69e2b21_z.jpghttp://farm9.staticflickr.com/8325/8081960497_0db39245b2_z.jpg

Cette drôle de petite maison est juste à la bonne taille. J'ai trouvé très émouvant le mélange des meubles de Zépure et des affaires de Léo et Mathieu qui donnent un charme vintage indéniable au tout. Léo nous a fait découvrir la recette de la Pizza arménienne et nous a offert de vrais trésors : un pot de confiture à la figue, un autre au kaki et une boîte de verveine.http://farm9.staticflickr.com/8194/8081965695_3459fe6aa7_z.jpghttp://farm9.staticflickr.com/8046/8081945898_7f2e392375_z.jpghttp://farm9.staticflickr.com/8056/8081944376_a0cef3af6e_z.jpghttp://farm9.staticflickr.com/8467/8081948375_5fda12ef6d_z.jpg

Nous voici déjà de retour mais avec plein d'images dans notre tête pour entamer le week-end. Merci beaucoup à tous les deux, nous étions très heureuses de passer ces moments avec vous. La confiture de figue est une tuerie goutée ce matin sur des tartines de brioche dont je vais pouvoir me régaler tous les jours avant le boulot.

Je crois bien que la poste vous apporte un petit quelque chose pour vous remercier.

A très bientôt.

Publié dans Adresses pour amoureux

Commenter cet article