Retour de Dax

Publié le par gribou

Nous avions les mains pleines pour rentrer des vacances et retrouver notre chez nous parisien. Je préfère toujours rejoindre Paris de nuit, je trouve la ville plus douce.

La brocante incroyable de Port-de-Lanne organisée chaque année dans les 42 rues de la ville investies par un bric-à-brac invraisemblable a été un vivier pour remplir un peu plus notre tout petit appartement. Nous y avons trouvé une armoire de poupée, repeinte désormais en gris et blanc mat Farrow and Ball et dont la clé est accompagnée par un morceau de dentelle ancienne ; elle contient toute ma papeterie. Nous avons aussi re-électrifié une jolie lampe de bureau légèrement cabossée qui aidera à l'évidence à mieux travailler tant elle est ravissante : un fil torsadé noir, une nouvelle douille, un interrupteur et une prise assorties lui ont donnée une seconde vie. Et enfin, une petite boîte en porcelaine beige en forme de fleur stylisée trône maintenant sur la table de nuit sans avoir encore trouvé ce qu'elle allait contenir.

Tous ces souvenirs encombrants n'ont pas été simples à rapatrier en TGV d'autant que nous avons aussi porté des réserves landaises pour les soirs de disettes, un bouquet d'hortensias, un panier ancien pour remplacer le précédent trop usé...

Nous réapprivoisons nos habitudes bien oubliées durant notre séjour chez les J : lessives pour attaquer la rentrée, approvisionnement du frigo, mais aussi plaisir de cuisiner à nouveau et de retrouver l'odeur de rose qui flotte toujours à la maison.

Retour de Dax
Retour de Dax
Retour de Dax
Retour de Dax
Retour de Dax
Retour de Dax
Retour de Dax
Retour de Dax

Commenter cet article